Supprimer les doubles-saisies

Sur ce site de Storengy, l’arrivée de tablettes numériques en 2018 a été l’occasion de repenser la façon dont certaines opérations de maintenance étaient effectuées. Une tablette, cela signifie potentiellement plus de mobilité pour les agents, des gains de temps et une augmentation de la productivité. Malheureusement, certains systèmes disponibles au bureau ne peuvent aller sur le terrain (par exemple la GMAO centrale ou certains outils métier…) parce que non pensés pour la mobilité ou confinés pour des questions de confidentialité.
Alors, pour que la feuille de papier, les recopies d’un support à l’autre et les doubles saisies disparaissent enfin, le choix d’un outil adapté au terrain et permettant de consolider les données a été fait.

RESOUDRE SIMULTANEMENT PLUSIEURS DIFFICULTES

Résoudre la problématique ci-dessus nécessite de pouvoir :

  • intégrer grâce à des connecteurs faciles à configurer les données de différents systèmes non accessibles depuis le terrain
  • regrouper et présenter dans une interface unique ordres de travail, modes opératoires, historiques des dernières interventions, etc.
  • assurer la synchronisation et la cohérence du tout, y compris hors couverture réseau
  • accéder aux informations utiles sur le terrain avec le moins de manipulations possibles
  • capturer simplement tout ce qui est fait : relevés, photos, observations, etc. 
  • rendre accessible et exploitable l’ensemble : rapports automatiques, exports vers d’autres systèmes, mise à jour des historiques, intégration des données dans les processus d’analyse.

Résoudre la problématique ci-dessus nécessite de pouvoir :

  • intégrer grâce à des connecteurs faciles à configurer les données de différents systèmes non accessibles depuis le terrain
  • regrouper et présenter dans une interface unique ordres de travail, modes opératoires, historiques des dernières interventions, etc.
  • assurer la synchronisation et la cohérence du tout, y compris hors couverture réseau
  • accéder aux informations utiles sur le terrain avec le moins de manipulations possibles
  • capturer simplement tout ce qui est fait : relevés, photos, observations, etc. 
  • rendre accessible et exploitable l’ensemble : rapports automatiques, exports vers d’autres systèmes, mise à jour des historiques, intégration des données dans les processus d’analyse.

Résoudre la problématique ci-dessus nécessite de pouvoir :

  • intégrer les données issues de différents systèmes qui ne sont pas accessibles depuis le terrain grâce à des connecteurs faciles à configurer ;
  • regrouper et présenter dans une interface unique ordres de travail, modes opératoires, historiques des dernières interventions, etc. ;
  • assurer la synchronisation et la cohérence du tout, y compris hors couverture réseau ;
  • accéder aux informations utiles sur le terrain avec le moins de manipulations possibles ;
  • capturer simplement tout ce qui est fait : relevés, photos, observations, etc. ;
  • rendre accessible et exploitable l’ensemble : rapports automatiques, exports vers d’autres systèmes, mise à jour des historiques, intégration des données dans les processus d’analyse.

LA SOLUTION WHAT IS WHAT

Avec l’application mobile What is What (disponible sous android et Windows) :

  • l’opérateur dispose dans une interface 100% terrain des informations dont il a besoin (quoi, où, quand, liste de tâches, dernières informations connues, etc.) ;
  • chaque événement (relevé de valeur, photo, check list cochée) est automatiquement intégré dans la base générale de connaissances des installations ;
  • toutes les données deviennent disponibles pour les divers processus de l’entreprise grâce aux nombreux canaux d’entrée-sortie dont dispose le What is What.

Ainsi, les informations « vont sur le terrain », y sont utilisées et enrichies, puis reviennent au bureau pour alimenter les systèmes centraux sans qu’il ne soit nécessaire de faire des impressions, des doubles saisies, des transferts sur clés USB, etc.

Avec l’application mobile What is What (disponible sous android et Windows) :

  • l’opérateur dispose dans une interface 100% terrain des informations dont il a besoin (quoi, où, quand, liste de tâches, dernières informations connues, etc.) ;
  • chaque événement (relevé de valeur, photo, check list cochée) est automatiquement intégré dans la base générale de connaissances des installations ;
  • toutes les données deviennent disponibles pour les divers processus de l’entreprise grâce aux nombreux canaux d’entrée-sortie dont dispose le What is What.

Ainsi, les informations « vont sur le terrain », y sont utilisées et enrichies, puis reviennent au bureau pour alimenter les systèmes centraux sans qu’il ne soit nécessaire de faire des impressions, des doubles saisies, des transferts sur clés USB, etc.

Application-mobile-What-is-What-e1586891784950 - The WIW - Solutions 4.0