18 juin 2015 – 18 juin 2020
Après l’anniversaire des 1 an puis des 3 ans, celui des 5 ans est souvent vu comme le 3ème moment de vérité pour une “start up”. The WiW passe aujourd’hui cet important jalon !

Cinq ans… “p…ain, 5 ans”. Et pourtant, tout cela est passé tellement vite !
Qu’avons nous fait de ces 1.825 jours, de ces 43.800 heures écoulées depuis la réception de notre premier extrait Kbis ?

Nous pourrions répondre en nombre de rendez-vous, de mails envoyés, de lignes de code écrites, de kilomètres parcourus, de sandwichs mangés à la va-vite, de nuits courtes …
Ou, avec des métriques plus “investisseurs”, en nombre de clients conquis, de contrats signés, en euros de chiffre d’affaires et de fonds propres.

En fait, ce que, nous, nous préférons en retenir, c’est le positionnement singulier que, petit à petit, notre plateforme What is What a su acquérir parmi les solutions pour l’industrie 4.0.

What is What, what’s that ?”

Relire un de nos vieux powerpoint nous fait réaliser combien, au début, le concept de What is What n’était pas… limpide-limpide (il faut bien l’admettre). C’était alors surtout une intuition fondée sur nos expériences professionnelles antérieures. On ne parlait pas encore d’industrie 4.0, mais nous sentions qu’un bel avenir était promis aux plateformes capables de décrire, documenter, suivre les machines et les équipements industriels dans le temps, partout, en permanence. Et de manière simple, of course.
Avec en ligne de mire l’efficacité opérationnelle, l’optimisation de la maintenance, la maîtrise des coûts.

Le développement rapide de l’IoT (Internet of Things, internet des objets), des technologies d’analyse big data (intégrées dans nos solutions depuis 3 ans) et des nouvelles organisations de l’entreprise nous a donné raison et permis de d’assurer à notre plateforme bien-aimée cohérence et pertinence :
Que ce soit pour suivre à distance des équipements fournis (fabricants) ou utilisés (exploitants) – qui a dit “télétravail” ?
Ou pour partager entre équipes une situation opérationnelle ou des tableaux de bord – qui a dit “visioconférence” ?
Ou pour exécuter et tracer des opérations de production ou de maintenance sur le terrain – qui a dit “mobilité” ?
Ou pour faire l’analyse et la synthèse en temps réel de milliers d’informations hétérogènes – qui a dit “business intelligence” ?
Ou pour rendre intelligibles les signaux faibles qui permettent de prendre au plus tôt les bonnes décisions opérationnelles – qui a dit “intelligence artificielle” ?
Ou pour déclencher des processus métiers en réponse aux événements – qui a dit “automation” ?

Ainsi, petit à petit, la nature du What is What s’est affirmée. Non, ce n’est pas une GMAO ou un ERP ou une GED ou un MES ou le “facebook des objets” ou un outil de BI… Trop silotés, trop monotâches ! C’est une plateforme d’interaction et d’aide au pilotage, collaborative, connectée et transverse.

 

Des challenges et des succès au quotidien

La généricité des concepts, des outils et des algorithmes que nous avons conçus nous permet aujourd’hui, en dépit de la taille encore modeste de notre équipe, d’être un des seuls éditeurs de logiciels capable de répondre rapidement et avec une même plateforme à la plupart des challenges de l’industrie 4.0, pour une PME comme pour un grand groupe international.
A mesure que les cas d’usage se multiplient, nous levons des limitations et nous co-construisons avec notre réseau de partenaires de nouvelles solutions pour nos clients : “Betsi” pour la digitalisation des formalités des établissements recevant du public, “e-Plume” pour mieux gérer les bâtiments et faire des économies d’énergie,  M-IA pour améliorer la disponibilité des machines industrielles. Nos succès sont leurs succès.

Ce sont aussi, bien sûr, les succès de nos clients ; eux qui, chaque jour, nous inspirent et nous motivent. Eux qui nous challengent aussi : “plus d’ergonomie”, “plus de rapidité”, “plus de solutions qui font la différence”, “moins de clics”… (certains se reconnaîtront).
Merci à eux de nous faire découvrir la réalité “terrain” de leurs métiers, de leurs problématiques, de leurs contraintes et de nous obliger à ne jamais nous satisfaire du résultat obtenu.

 

Et puis, il y a les fondamentaux à partir desquels nous exécutons, méthodiquement, nos plans de développement.

  • les fondateurs continuent de tenir bon la barre avec enthousiasme et détermination, rejoints par une talentueuse équipe,
  • l’attachement à Nancy et au Grand Est qui ont su nous accueillir, nous aider à nous développer et qui sont, aujourd’hui, la base d’où nous nous déployons vers le reste de la France pour grandir,
  • nos convictions, que la crise du Covid conforte : oui, il faut entretenir, développer, soutenir des industries régionales, ancrées et fortes. The WiW les aide à assurer leur compétitivité en leur fournissant des solutions modernes et puissantes. Mais aussi en accompagnant sur le terrain leurs équipes.

Quelques dates clé de l’aventure The WiW

Et avec vous, quelle sera la prochaine étape ?

A très bientôt.

L’équipe The WiW, 5 ans déjà !

 

Revoir le film des 4 ans.